Film : le Pic de Lilford dans les Pyrénées

Le Pic de lillford (Dendrocopos leucotos lilfordi), endémique des Pyrénées occidentales et centrales (France et Espagne) fait l’objet d’études de terrain de notre part débutées dans les années 80 par J.L. Grangé.

Afin d’aller plus loin dans la connaissance de l’espèce, le GOPA a obtenu une autorisation de capture-baguage de la part du CRBPO en 2014, permettant la récolte de données inédites pour la population pyrénéenne: biométrie, étude du plumage et de la mue, analyses génétiques (J.M. Pons du MNHN de Paris)

Nous avons réalisé un film documentaire d’une durée de 15 minutes présentant l’espèce et le travail que nous effectuons, abondamment illustré d’images rares et retraçant les sessions de capture-baguage de l’espèce.

Le DVD est en vente , au prix de 9 euros (port compris)

Renseignements : gopa_sudouest@yahoo.fr

Commandes par courrier adressées à : GOPA MJC du Laü 81 Avenue du Loup 64000 PAU

 

Chouette de Tengmalm : une très bonne saison !

Au cours du printemps 2017, quelques membres du GOPA ont suivi de près la Chouette de Tengmalm dans les montagnes béarnaises. La fructification des hêtres, exceptionnellement abondante au cours de l’automne 2016, a logiquement entraîné une pullulation remarquable des micro-rongeurs forestiers (notamment Mulot sylvestre et Campagnol roussâtre). Les petites chouettes boréales ont su profiter de cette manne et sont revenues se reproduire en Béarn, après deux années de quasi-absence.

En collaboration avec l’Office National des Forêts, le Parc National des Pyrénées, la LPO Aquitaine et l’ONCFS, les sites de présence régulière ont été prospectés de nuit en février et mars afin de localiser les mâles chanteurs. Cette première étape a permis de dénombrer environ 20 chanteurs répartis sur 5 sites (sur un total d’environ 35 mâles pour tout le département des Pyrénées-Atlantiques).

Nous avons ensuite recherché les nids (cavités naturelles ou loges de Pics noirs), grâce à la fameuse technique du « grattage du tronc » qui incite la chouette couveuse à se montrer à l’entrée du trou. Les résultats furent réjouissants, puisque pas moins de 14 nids ont pu être découverts (dont 7 par les membres du GOPA) et suivis en collaboration avec l’ONF et le PNP. Les pontes ont été déposées dans la première quinzaine du mois de mars, et les jeunes ont quitté les nids début mai.

 

De nouvelles sessions d’enregistrements sonores (enregistreurs autonomes SM2) ont été effectuées à proximité de 3 nids, afin de compléter les données obtenues au cours des saisons 2012 et 2014.

En deux mois et demi, pas moins de 63 demi-journées ont été consacrées à ce suivi bénévole.

En conclusion, cette année 2017 a permis d’améliorer fortement les connaissances sur la répartition et les habitats de la Chouette de Tengmalm dans les Pyrénées-Atlantiques, préalable indispensable à la mise en oeuvre de mesures de protection de ses habitats.

Liste des espèces sauvages et férales des Pyrénées Occidentales et des Landes

Mise à jour de la liste des espèces sauvages et férales des Pyrénées Occidentales et des Landes au 31/05/2017, disponible ici : Liste des espèces sauvages et férales des Pyrénées Occidentales et des Landes

Cette liste reprend toutes les espèces observées dans les départements des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées et des Landes depuis le milieu du XIXème siècle (début des écrits d’inventaire de l’avifaune de notre région) à fin 2015, selon les catégories utilisées par la Commission de l’Avifaune de France (CAF) : listes A, B, C, D et E.

La séquence de classification suivie reprend les préconisations de la récemment publiée « Checklist of the Birds of the World ; Vol. 1 non passerines » qui apporte de nombreux changements systématiques pour plusieurs familles. Notre décision est fondée sur le fait que, lors de la 11ème réunion des parties de la Convention des Espèces Migratrices (CMS) à Quito en novembre 2014, il a été décidé de suivre cette classification des non-passereaux, l’UICN (International Union for Conservation of Nature) et Birdlife International faisant de même (ce dernier organisme est partie prenante dans la rédaction de la Checklist de 2014).

La taxinomie adoptée pour les Passereaux suit les résultats des divers travaux phylogénétiques et leurs recommandations telles que précisées dans les rapports annuels du Comité taxinomique du BOU (British Ornithologists’Union) publiés dans la revue Ibis (www.ibis.ac.uk), chaque fois qu’un consensus semble obtenu.
Cette Liste est évolutive et modifiée chaque fois que nécessaire  en fin de chaque année pour y intégrer les nouvelles espèces observées et réviser, si nécessaire, le statut des espèces rares à accidentelles. Ainsi, nous avons rajouté les données reçues via la Centrale d’observation du GOPA pour 2016 et les données récemment homologuées par le CHN (à fin mai 2017) pour le Bassin de l’Adour (consultables sur le site chn-france.org).
Vos remarques, relevés d’erreurs ou de manques seront les bienvenus en vu de l’amélioration de cette Liste.

Nouvelles vidéos

Vous trouverez ci-dessous une séquence vidéo d’une Chouette de Tengmalm Aegolius funereus quelque part dans les montagnes des Pyrénées-Atlantiques.

Rendez-vous dans la rubrique vidéos pour consulter l’ensemble des vidéos réalisées par le GOPA.

Bon visionnage !

Dortoirs d’Elanions blancs

Des membres du GOPA ont participé cet hiver à un recensement des dortoirs d’Elanions blancs dans le nord de la Bigorre et le sud-ouest du Gers, conjointement avec l’association Nature Midi-Pyrénées et le Groupe Ornithologique Gersois. Parmi la dizaine de dortoirs dénombrés, l’un des sites a regroupé un effectif record de 74 individus en décembre !

Nous vous proposons à cette occasion une séquence vidéo réalisée en toute discrétion par Didier Laban …

 

Vous trouverez également ci-après un article sur la biologie de l’Elanion, paru en 2003 dans la revue Alauda :